Astuces pour éviter les rats dans le compost

Comment éloigner les rats du compost ?

Où chercheriez-vous refuge à l’approche de l’hiver, qui nécessite de la chaleur et beaucoup de nourriture ? Si vous étiez un rat ou une souris, vous vous cacheriez sûrement dans un tas de compost, où il y a beaucoup de déchets de cuisine frais à manger et une bonne dose de chaleur provenant de la matière organique en décomposition.

Si l’idée de vous retrouver nez à nez avec un rongeur vous effraie, découvrez comment mettre en œuvre quelques solutions de prévention simples pour que ni les rats, ni les souris ne perturbent votre zone de compostage.

5 astuces pour ne pas attirer les rats dans votre compost :

  1. Utilisez un bac à compost aux parois solides. Si vous avez un composteur en bois avec des lattes ouvertes, vous ne devez l’utiliser que pour les déchets de jardin ou les résidus de plantes d’agrément. Les épluchures de fruits et légumes et autres déchets de cuisine doivent être placés dans un seau à compost fermé avec des parois solides et un couvercle (les rats, animaux omnivores, sont particulièrement friands des épluchures de pommes de terre). Si votre composteur en plastique placé à même la terre n’est pas équipé de fond anti-rats, placez-le sur un grillage. Les rats et les souris peuvent se faufiler dans des interstices aussi fins que 15 mm, les trous du grillage doivent donc être plus étroits. Le grillage doit également être résistant. Les dents des rongeurs sont tranchantes, donc le grillage à poules n’est pas assez épais ! Privilégiez un grillage en acier galvanisé à petites mailles de diamètre 13mm x 13 mm.
  1. Veillez à ce que votre composteur soit disposé bien à plat, sans espace entre les côtés et le couvercle supérieur. Il sera ainsi plus difficile pour une souris ou un rat de se glisser à l’intérieur.
  1. Les rats et les souris se plaisent à se cacher. Placez votre tas de compost autant que possible à l’air libre, à l’écart des parcours potentiels des rats le long des clôtures et des façades des bâtiments, afin qu’ils soient dissuadés par l’absence d’abri.
  1. Le rat est un animal qui n’aime pas être dérangé. Pour l’éloigner, placez votre compost dans un endroit facile d’accès que vous verrez depuis la maison. Donnez un bon coup de bâton sur le côté à chaque fois que vous passez à côté du composteur ! Les nuisibles ne pourront pas échapper à votre présence.
  1. Les aliments cuits, en particulier la viande et le poisson, ainsi que la nourriture à forte odeur comme le fromage et les graisses, ne doivent pas être jetés dans un composteur sans couvercle. Dans le cadre de votre compostage, évitez également de régaler les rats avec les coquilles d’œuf qu’ils apprécient particulièrement.

Passer votre jardin au peigne fin 

Après avoir mieux trier vos biodéchets, jetez un regard acéré sur votre jardin, comme si vous étiez un rat ou une souris. Gare à l’engouement actuel pour le jardinage sauvage ! Les rats comme de nombreux animaux aiment se cacher dans les herbes hautes et les prairies de fleurs sauvages. Si vous appréciez un jardin mi-jachère, mi-bohême, évitez de placer votre tas de compost au centre de celui-ci.

Les mangeoires pour oiseaux doivent également être examinées. Les oiseaux mangent de façon désordonnée, et beaucoup de graines tombent sur le sol sous eux. Cela attire les rongeurs. Pour faciliter le nettoyage des grains tombés, placez une large bassine sous la mangeoire.

Après avoir suivi ces quelques conseils de jardinier, vous devriez constater que les rats ont quitté votre jardin ou votre potager. Si les nuisibles persistent, comment faire ? Envisagez d’investir dans un composteur plus hermétique. Il en existe de nombreux modèles qui résistent aux intempéries comme aux UV et qui isolent les déchets organiques de l’environnement immédiat. Ces composteurs en plastique recyclé protègent tant des souris et des rats que des odeurs désagréables.

==> Découvrez le composteur de jardin le plus adapté dans notre comparatif

Avoir un chat jeune

Comment utiliser l’instinct animal pour éloigner les rats de votre compost ? Tout jeune chat joueur apprécie de chasser les rongeurs ou les campagnols à proximité de la maison ou à la sortie des galeries situées dans le sol du jardin. La souris ou le rat piégé par le chat domestique est le plus souvent rapporté au maître en trophée.

Comment faire fuir les souris et les rats récalcitrants ? 

Le jardinier averti sait que la menthe poivrée constitue un répulsif naturel pour les rongeurs. Les adeptes des astuces naturelles pourront répandre des huiles essentielles d’eucalyptus, de laurier noble ou de sauge sclarée pour faire fuir les rongeurs. Les odeurs fortes de ces plantes incommodent les rats et les souris qui se détournent de la zone traitée. Autre solution : Les rats et les souris sont repoussés par l’odeur de l’eau de javel. Veillez cependant à ce que les animaux domestiques de la maison (chiens, chats) ne puissent pas s’approcher de ce répulsif bon marché mais très dangereux en cas d’ingestion.


Si la présence de rats devient excessive à proximité de votre maison, il existe des pièges pour chasser ces rongeurs. Si les pièges chimiques sont très efficaces, ils sont à utiliser avec parcimonie pour le respect de la nature et pour ne pas risquer un accident d’empoisonnement avec vos enfants. Sachez que les enseignes de bricolage et de jardinage proposent des pièges non létaux donc sans risque pour votre famille.

Retour haut de page