Comment mélanger son bac à compost ?

Comment mélanger son compost ?

Retourner régulièrement votre tas de compost est l’une des stratégies les plus simples pour faciliter le processus de compostage et atténuer de nombreux problèmes liés au compost. Cela peut être un travail difficile ou un jeu d’enfant, selon la méthode que vous utilisez pour retourner votre compost sur le sol. Cet article décrit comment aérer votre tas de compost, quel que soit votre composteur de jardin.

Pourquoi aérer et mélanger votre tas de compost ?

Mélanger votre compost peut faire la différence entre obtenir votre engrais de qualité sous 4 à 8 semaines ou le produire en 3 à 8 mois. Chaque tas de compost a besoin d’oxygène de façon régulière. Si vous ne le faites pas, votre compost risque d’en rester là avec des bactéries lentes. Cet état anaérobie (c’est-à-dire sans oxygène) se traduit par une décomposition plus lente des déchets, des températures plus basses et la possibilité de dégager des odeurs.

Voici 4 raisons de retourner votre tas de compost pour le réchauffer et le maintenir en aérobiose :

1. Le processus de décomposition nécessite la présence d’air.

Imaginez combien de temps un feu peut brûler sans oxygène. Les matières organiques carbonées (déchets bruns des plantes notamment feuilles mortes issues du jardin) et azotées (déchets verts des végétaux notamment épluchures de fruits et légumes issus de la cuisine de la maison) de votre bac à compost sont comme un feu ; il leur faut de l’air pour maintenir l’activité au sein du composteur.

2. Le mélange présente de nouvelles matières organiques à l’oxygène et à l’humidité.

Votre compost se comprime et se rétrécit au fur et à mesure que la matière se décompose. Cela refroidit naturellement le tas de compost avant que les résidus organiques ne se décomposent complètement. L’action de mélanger le compost expose aux éléments de nouvelles particules de déchet organique. Cela fait gonfler le tout et permet au processus de décomposition de se poursuivre grâce au mélange d’air, d’humidité et de chaleur.

3. Le mélange accélère le compostage.

Un compost froid se décompose lentement, un peu comme un feu qui s’est éteint. Chaque fois que vous retournez votre tas, vous augmentez la surface disponible pour la décomposition des matières végétales par les bactéries et les micro-organismes, ce qui permet aux déchets organiques de monter en température à chaque tour.

4. Le retournement élimine les odeurs et l’accumulation des matières.

Un compost malodorant contient trop de composants azotés (déchets verts provenant du potager) et/ou est trop humide. Il est aussi probablement écrasé en raison du poids de l’eau dans les composants verts. Il faut ajouter au compost davantage d’éléments de carbone (déchets bruns) pour améliorer l’équilibre avec les éléments verts de plantes. Le mélange des tas de compost odorants ou trop denses expose une plus grande surface, ce qui permet à l’air et à la chaleur de circuler à nouveau dans le compost.

Quand faut-il aérer votre compost ?

Voici quelques conseils pour bien composter en améliorant l’aération de votre compost :

  • Effectuez une rotation tous les 7 à 10 jours.
  • Retournez un tas de compost tous les deux jours pendant les deux premières semaines, puis une fois par semaine pendant les quatre à huit dernières semaines.
  • A l’aide d’un outil adapté, retournez après chaque ajout de déchet végétal ou lorsque le compost devient trop dense sur la terre. Couvrez toujours le dessus avec des copeaux, des feuilles ou de la sciure de bois pour empêcher les mouches et les rongeurs d’accéder aux restes de nourriture fraîche.
  • Utilisez une fourche de jardin, une pelle ou un aérateur de compost pour ameublir le contenu du bac à compost.

Comment mélanger votre tas de compost ?

Différentes techniques existent en fonction de votre matériel de compostage :

  • Tourner la manivelle quand on possède un composteur rotatif

Composteur rotatif ECD Germany

Découvrir le meilleur composteur rotatif de jardin

  • Quand on possède deux composteurs de jardin

Basculer à l’aide d’une simple pelle les déchets issus des plantes d’un composteur vers un autre est une approche fréquente qui agit comme un aérateur de compost. De plus pour composter de façon continue, l’utilisation de deux bacs à compost en parallèle permet d’avoir toujours de l’engrais disponible pour les plantes de votre jardin, de votre potager ou les fleurs de votre maison.

  • Pour un tas de compost posé en vrac sur la terre du jardin : utiliser un aérateur de compost 

Déplacez la matière intérieure du bac à compost vers les côtés et ramenez les déchets extérieurs vers le centre. Cela permettra au cœur du tas de compost de se réchauffer plus rapidement avec des plantes non décomposées.

L’aérateur de compost, inventé au milieu des années 1990, se révèle être l’outil le plus pratique pour remuer les déchets organiques du compost, surtout lorsqu’il se trouve dans un composteur commercial. 

Les trois types d’aérateurs de compost les plus répandus sur le marché sont énumérés ci-dessous :

  • fourche à compost
  • griffe rotative
  • mélangeur de compost.
Ce sont tous des best-sellers et on peut les trouver sur Internet. Les voici en détail :

Fourche à compost

Griffe rotative

L’aérocompost naturOvert Leborgne en vidéo :

Mélangeur de compost

Retour haut de page